Liam Gallagher (ex Oasis) : pourquoi a-t-il quitté la scène du Festival Beauregard ?

©Matt McNulty - Manchester City/GettyImages

Vendredi 8 juillet, Liam Gallagher, ex chanteur du groupe britannique Oasis, a quitté la scène du Festival Beauregard en plein milieu d’une chanson, écourtant largement son concert. Il s’est depuis expliqué sur Twitter…

Ex-leader d’Oasis, Liam Gallagher, surnommé le « bad boy du rock anglais », est connu pour être le roi la provoc’… Invité à se produire au Festival Beauregard (Calvados) dans la soirée du vendredi 8 juillet, le chanteur de 49 ans l’a une fois de plus prouvé en quittant la scène en plein milieu d’un morceau, après seulement trente minutes de show.

Jamais vu un concert aussi surréaliste.. Liam Gallagher quitte la scène de @FestBeauregard après 20 minutes en insultant la régie ‍ Pendant cette « performance » il a refait 2 fois son entrée, coupé 3 chansons au milieu et insulté la terre entière. Une honte Tellement déçu pic.twitter.com/x1IpJMmkyA

— Guillaume Thorel (@guillaumethorel) July 9, 2022

 

Des images de l’évènement circulent depuis quelques jours sur les réseaux sociaux. On y voit le musicien refaire plusieurs fois son entrée, s’interrompre pendant les chansons, insulter le public et les techniciens, et enfin partir du concert sans donner d’explication. Tout cela, sous les regards médusés des 28.000 personnes présentes ce soir-là pour l’applaudir…

 

Des excuses sur Twitter

 

Évidemment, ses fans français n’ont pas manqué d’exprimer leur colère sur Twitter. Sommé de s’expliquer sur cette attitude irrespectueuse, Liam Gallagher s’est finalement excusé le lendemain via une publication sur Twitter, invoquant une raison médicale. « Toutes mes excuses à tous ceux qui sont venus au Festival Beauregard hier...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles