"Je me suis libérée du soutif bien avant le confinement (et c'est formidable)"

Pendant le confinement, les femmes ont été nombreuses à délaisser leur soutien-gorge. On appelle ce mouvement le "no bra" (pas de soutien-gorge en anglais), et on constate qu'il (re)prend de l'ampleur depuis quelques années. Pourquoi arrêter de porter des soutifs ? S'il peut paraître anodin, ce morceau de tissu est en réalité l'instrument d'un système oppressif et ce, à bien des niveaux : injonction à la beauté, hypersexualisation de la poitrine, inconfort...

Le soutien-gorge, une norme bien ancrée

Pour ma part, j'ai perçu le port du soutien-gorge comme un rite de passage quand j'étais plus jeune. Le jour où tu en portes, c'est que tu es enfin devenue une femme. Ça symbolise d'une part "la féminité", mais aussi notre grande entrée, en tant que femme, dans le monde de l'hypersexualisation. Autour de moi, toutes les femmes portaient des soutiens-gorge, sans exception. C'était la norme et je m'y suis pliée, sans rechigner.

J'ai acheté et porté des soutiens-gorge pendant près de 15 ans, sans jamais remettre en question ce morceau de tissu. Alors même que c'était inconfortable, que ça grattait, que ça me gênait. D'ailleurs, n'est-ce pas la première chose que vous faites lorsque vous rentrez chez vous, enlever votre soutif ? Pour se libérer, enfin.

Pendant le confinement, la délivrance

Il n'est donc pas étonnant que durant le confinement, nous ayons été nombreuses à ne plus en porter. Ce qui me pose cependant question, ce sont les raisons de cet arrêt soudain du soutien-gorge. Quelles en sont les motivations ? Le confort, c'est certain. Alors pourquoi précisément pendant le confinement et pas à un autre moment ? Parce que lorsque nous sommes confiné·e·s, nous ne sommes pas confronté·e·s au regard des autres.

Ce qui pose donc problème, c'est le regard des autres et plus largement, la perception que l'on peut avoir d'une poitrine féminine à travers un t-shirt. En ce sens, ce sont bien les questions que l'on me pose... Lire la suite sur le site Terrafemina
5 conseils pour être (enfin) prise au sérieux au travail
8 tactiques pour (enfin) dormir avec un homme qui ronfle
Transformer des yeux marrons en yeux bleus ? C'est maintenant possible
Grands-parents : ces 18 étapes qui vous ont filé un coup de vieux
10 mannequins différents qui font du bien à la mode