Libye, Grèce, Turquie, Bulgarie... Le parcours meurtrier de la tempête Daniel

Libye, Grèce, Turquie, Bulgarie... Le parcours meurtrier de la tempête Daniel

Tout a été emporté... Les images de la ville de Derna à l'est de la Libye ont témoigné de la violence de la tempête Daniel, qui a déferlé sur le pourtour méditerranéen ces derniers jours. Si le phénomène a provoqué une large vague de chaleur en France, d'autres pays ont été frappé par des orages intenses.

La tempête s'est formée au large de la Grèce le 4 septembre dernier en raison d'un anticyclone provoquant la rencontre entre un air anormalement froid venu du Nord et la température de la mer Méditerranée plus élevée que la moyenne, avant de rapidement dévier vers la Turquie et la Bulgarie.

Mercredi dernier, les vents se sont déplacés vers le Sud en gagnant en intensité. Si bien, que c'est un véritable "médicane" (contraction de "mediterranean" et de "hurricane") qui a deferlé sur la Libye dans la nuit de dimanche à lundi.

• Grèce

Premier pays frappé la semaine passée, la Grèce a connu des intempéries comme elle en a rarement vécu. Des records de pluie ont été battus, notamment dans la région de Thessalie, où la station de Zagora a enregistré un cumul de 754 mm de précipitation en à peine 18 heures. L'équivalent d'un an de pluie à Paris.

Un nouveau désastre après les violents incendies qui ont ravagé le pays cet été. Au total, le dernier bilan provisoire faisait état de quinze morts dimanche, tandis que deux personnes restent portées disparues selon la protection civile.

• Turquie

Dans le même temps, le nord-ouest de la Turquie a également été douché et au moins huit personnes ont perdu la vie selon un décompte des autorités jeudi. Deux ont été emportées dans les rues d'Istanbul devenues de véritables torrents.

Les six autres victimes des inondations étaient en vacances dans la province de Kirklareli. Elles se trouvaient dans des maisonnettes en bois bâties sans permis, au milieu de la forêt, lorsqu'un déluge s'est déchaîné. Une enquête a été ouverte et un mandat d'arrêt a été émis contre le propriétaire de société de tourisme, a annoncé jeudi dernier le ministre turc de la Justice, Yilmaz Tunç.

• Bulgarie

Les pluies torrentielles qui se sont abattues mardi en Bulgarie, sur la côte de la mer Noire, ont fait quatre morts et affecté des milliers de touristes, ont indiqué les autorités mercredi.

La principale zone touchée par les inondations est le littoral de la mer Noire. Dans la station balnéaire de Tsarevo, les autorités ont déclaré l’état d’urgence, après la chute de plusieurs ponts. "Environ 4000 personnes sont touchées", a déclaré la ministre du Tourisme Zaritsa Dinkova venue sur place, évoquant des difficultés pour les évacuer.

• Libye

Enfin, c'est en Libye que la tempête Daniel a fait le plus de dégâts. Quartiers entiers submergés par l'eau et la boue, glissements de terrain, énormes destructions. La ville côtière de Derna offre ce mercredi un paysage apocalyptique après des inondations dévastatrices qui ont fait plus de 3800 morts et des milliers de disparus.

Le bilan des morts ne cesse de grimper dans cette ville de l'est de la Libye, où des corps enveloppés dans des couvertures jonchent les rues ou sont entassés dans des pick-ups en route vers les cimetières. D'après son maire, Abdoulmenam Al-Ghaithi, le bilan pourrait grimper jusqu'à 20.000 décès.

Au moins un tiers des habitants cette cité de 100.000 habitants ont été déplacées, a indiqué l'Organisation internationale pour les migrations (OIM). Dans tout l’est de la Libye, plus de 5300 morts sont à dénombrer, a déclaré à Reuters Hichem Abu Chkiouat, ministre de l'aviation civile de l'administration qui dirige cette partie du pays.

Article original publié sur BFMTV.com