Ligamentoplastie : tout savoir sur la chirurgie de reconstruction des ligaments croisés

Un ligament est une structure, comme une corde, qui unit deux os entre eux. Lors d’un traumatisme, ce tissu conjonctif fibreux très solide peut s’étirer, voire se rompre.

“La ligamentoplastie c’est la reconstruction d’un ligament”, explique le Dr Slomka. “Ce qu’on appelle une entorse, c’est en fait une rupture d’un ligament”, rappelle le chirurgien orthopédiste. Une rupture qui peut parfois s’accompagner d’un arrachement osseux. “Il arrive que les ligaments rompus cicatrisent seuls, mais parfois ce n’est pas le cas et une intervention peut être nécessaire”, ajoute-t-il.

Les ligaments les plus souvent concernés par la ligamentoplastie : le ligament croisé antérieur du genou, les ligaments de la cheville au niveau latéral, les ligaments collatéraux du coude, les ligaments du pouce. Les ligaments de la clavicule peuvent également être concernés, mais plus rarement.

“Ce qu’on appelle une rupture des ligaments croisés est en réalité une entorse grave du ligament croisé antérieur du genou”, explique le médecin. Le ligament croisé postérieur peut également être touché, mais plus exceptionnellement, par exemple dans des cas d’accidents graves de voiture et de sports.

Le genou possède quatre ligaments principaux : les deux ligaments collatéraux, le ligament croisé antérieur et enfin le ligament croisé postérieur au centre du genou. "Le rôle de ces ligaments croisés est d’empêcher le genou de partir d’avant en arrière”, rappelle le Dr Slomka. “Dans 99% des cas, c’est le ligament croisé (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles