Droits TV de la Ligue 1 : Comment la ligue de football professionnel compte séduire les diffuseurs

De la visibilité et de la transparence. En présentant ce mardi 12 septembre le détail de la procédure du prochain appel d’offres des droits TV de la Ligue 1 et de la Ligue 2 pour la période 2024-2029, Vincent Labrune, le patron de la LFP s’est montré méthodique. "Nous mettons en place les conditions d’un nouvel élan. On souhaite s’inscrire sur le long terme. D’ailleurs, on peut se satisfaire de voir que nos clubs ont investi massivement cet été. Avant, nous étions le championnat qui vendait le plus de talents. On devient le 2e championnat qui achète le plus de joueurs. C’est bon signe", prévient l’homme fort du football professionnel français.

S’il sait qu’il joue gros dans le mois qui vient, c’est que Vincent Labrune admet que la période macroéconomique n’est pas des plus porteuses pour son produit Ligue 1, qui a vu partir cet été des stars du ballon rond comme l'Argentin Messi ou le Brésilien Neymar. L’inflation tape fort sur le budget des téléspectateurs, mais aussi celui des diffuseurs. Dès lors, combien seront présents sur la ligne de départ le 17 octobre prochain ? Les diffuseurs actuels comme Amazon et Canal+ ? Des challengers comme DAZN ou Apple? Ou des chaînes à péage comme beIN Sports et Eurosport ? Trop tôt pour le dire. Mais la LFP a tout fait pour fluidifier son produit.

>> Notre service - Fibre, ADSL : faites des économies avec la meilleure box internet à votre adresse

Il y aura donc que 2 lots en jeu : le premier offrira le "meilleur de la Ligue 1" avec 3 matchs (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite