Publicité

Ligue 2: un défenseur de Guingamp refuse de porter le maillot arc-en-ciel contre l'homophobie

Ligue 2: un défenseur de Guingamp refuse de porter le maillot arc-en-ciel contre l'homophobie

La saison passée, l'international sénégalais Idrissa Gueye, à l'époque au Paris Saint-Germain, avait fait polémique en refusant de participer à la journée spéciale du football français professionnel contre l'homophobie. Cette année, son compatriote Donatien Gomis a pris la même décision concernant cette initiative qui consiste notamment pour les joueurs à porter des maillots avec des flocages arc-en-ciel. Son club, l'En Avant de Guingamp, 11e de Ligue 2, a confirmé cette information révélée par Le Télégramme.

"Donatien Gomis a fait part de son choix de ne pas porter ce maillot. Nous en avons pris acte", a déclaré Fred Le Grand, le président du club. Par conséquent, le défenseur central de 28 ans ne jouera pas le match comptant pour la 35e journée de Ligue 2 face au FC Sochaux-Montbéliard ce samedi (19h). Il ne figure pas dans le groupe annoncé vendredi par l'entraîneur Stéphane Dumont.

"Homo ou hétéro, on porte tous le même maillot"

C'est la troisième année consécutive que la Ligue de football professionnel (LFP) impose des flocages aux couleurs du drapeau LGBTQ+ le temps d'un week-end en Ligue 1 et en Ligue 2.

Dans le cadre de sa campagne de lutte contre l'homophobie, l'instance a aussi décidé de colorer les logos de ses compétitions en arc-en-ciel et de confier un brassard arc-en-ciel aux entraîneurs, arbitres et délégués. Et lors du protocole d'avant-match, joueurs et arbitres se réuniront autour d'une affiche avec le slogan: "Homo ou hétéro, on porte tous le même maillot".

Article original publié sur RMC Sport