Lilian Thuram : sa compagne Kareen Guiock fait de rares confidences sur leur couple

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Aux manettes du JT de la mi-journée, le 12:45, Kareen Guiock est une journaliste que l’on ne présente plus. En septembre 2022, cela fera dix ans que les téléspectateurs de M6 ont fait sa rencontre. Côté vie privée, elle a fait le choix d’être très discrète et ne s’affiche que très rarement sur les réseaux sociaux avec son compagnon, qui avait révélé avoir été homophobe dans sa jeunesse, Lilian Thuram. Une volonté de la part du couple, comme elle l’a confié dans le podcast Femmes de télé, vendredi 13 mai 2022. “Il n’y a pas grand chose à en dire qui appartienne au domaine public”, a-t-elle d’abord expliqué avant d’ajouter : “Ça nous appartient. Je ne vois pas trop ce qu’on pourrait avoir à partager. Aujourd’hui, ce n’est pas le cas”. Une situation qui convient très bien au footballeur et à sa compagne. “On n’en fait pas une religion mais c’est dans nos tempéraments, ça nous ressemble de ne pas communiquer plus que ça. On ne se cache pas mais on n’a rien de particulier à communiquer", a-t-elle encore confié, très amusée.

Lilian Thuram et Kareen Guiock sont en couple depuis 2015. Tous deux sont très discrets depuis le début de leur relation et c’est très rare qu’ils acceptent de faire des confidences, sauf lorsqu'il s'agit de faire une déclaration à Marcus Thuram. Un an après l'officialisation de leur idylle, c’est la journaliste qui avait accordé une interview au magazine I Am Divas. Dans celle-ci, elle avait d’abord évoqué le fait que cette histoire a été dévoilée sans son consentement. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles