• Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Lilibet Diana privée d'une tradition royale : un baptême en demi-teinte pour la fille de Meghan et Harry

·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Depuis leur union, le couple formé par Meghan Markle et le Prince Harry fait couler beaucoup d’encre. Et pour cause, les Sussex vivent toujours aux États-Unis, loin de la famille royale britannique. Si bien qu’à ce jour, leur fille Lilibet Diana n'a toujours pas rencontré son arrière-grand-mère la reine Elizabeth II. Pour autant, le baptême du nourrisson né le 04 juin 2021devrait avoir lieu prochainement à Windsor, en Angleterre, comme celui de son frère Archie. Mais selon l'expert royal Molly Mulshine, les jeunes parents actuellement en froid avec la monarchie britannique risquent de priver leur fille d’une tradition. En effet, les époux auraient insisté pour faire les choses à sa manière et auraient déjà tout préparé. "Je ne pense pas que Lilibet va rentrer dans la robe de cérémonie de baptême au moment où tout cela se terminera", a ainsi indiqué l'expert royal au site Express.co.uk le vendredi 10 septembre. Un choix qui risque une nouvelle fois de déplaire à la reine d’Angleterre. Et il se pourrait même que la souveraine ne laisse pas le baptême se dérouler en Grande-Bretagne. "Je serai très, très surprise si le bébé est baptisé au Royaume-Uni", a également révélé l'expert royale.

Aujourd’hui, le couple qui n'est plus soumis aux traditions royales et n'hésite pas à afficher clairement son indépendance. Si bien que Meghan et Harry pourraient même organiser ce baptême à l'abri des regards. "Je pense qu'ils vont garder tout assez privé", a confié Molly Mulshine. Et d’ajouter : (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles