Quand Lilly Wachowski enjoint les Américains à agir contre la menace du fascisme

Louise Vandeginste
·1 min de lecture
(Copyright Jason Kempin/Getty Images for GLAAD/AFP)
(Copyright Jason Kempin/Getty Images for GLAAD/AFP)

Le Président Donald Trump a menacé à plusieurs reprises de contester les résultats des élections du 3 novembre 2020 s'il venait à les perdre. Comme si, de son point de vue, tout ce qui visait à le nuire relevait de la fake news et donc du complot. La cadette des sœurs Wachowski, Lilly, a publié sur le site Literary Hub une lettre ouverte confiant son anxiété à l'aune des résultats. Que pourraient donc faire les Américains anti-Trump si celui-ci se mettait à se comporter explicitement comme un véritable dictateur ? La co-réalisatrice des films Matrix est aussi connue pour son activisme et elle parle dans cette lettre également en faveur de l'association démocrate "Refuse Fascism", créée fin 2016 dans le but de destituer le Président.

Trump parle beaucoup et rien ne dit qu'il mettra réellement ses menaces à exécution, ni jusqu'à quel point. On a assisté ces derniers jours - littéralement à la veille de l'élection présidentielle américaine - à une certaine démonstration de force de la part des partisans trumpistes : des voitures défilant fièrement à toute allure dans les villes, bloquant les routes et les ponts... Des méthodes d'intimidation que l'on a l'habitude de voir dans d'autres pays (comme au Brésil de la part des bolsonaristes) mais pas aux Etats-Unis, jusqu'à présent. Qui sait comment sa base électorale réagirait s'il venait à perdre et dénonçait des é

Lire la suite sur lesinrocks.com