"On a l'impression qu'on s'est toujours connus" : Lucienne et Silvio, une histoire d'amour avec 23 ans d'écart

"Lulu". C’est comme ça que Silvio Bolinio surnomme Lucienne Ferré, sa compagne. Le couple a une vingtaine d’années de d'écart. 23 ans, plus précisément. Elle est née en 1943, lui en 1966. Mais cela ne les dérange pas, car ils s'aiment. Le couple s'est rencontré sur Facebook. Lucienne voulait "avoir des amis" : elle est tombée sur ce "nez rouge" que l'on pouvait croiser sur les Champs-Élysées et lui a écrit, sans grand espoir. Et pourtant, Silvio n'hésite pas et lui répond. Les tourtereaux s'écrivent et se téléphonent "pendant des années" avant de se rencontrer.

Un moment "magique", selon Silvio. Pour Lucienne aussi, malgré sa première pensée : "En le voyant, je me suis dit qu'il était trop jeune pour moi" admet-t-elle. Le courant passe entre eux et les amoureux profitent de leur première journée ensemble à Montmartre. "J'ai eu envie de lui prendre la main […] J'étais tellement bien avec elle" confie Silvio. Lucienne s'étonne de ce geste et pourtant, leur couple est toujours aussi solide après douze ans. "Vous voyez, je l’ai encore sa main. Je ne l’ai pas lâchée depuis !" ajoute-t-il.

Lucienne avoue ses sentiments à Silvio un soir de Réveillon. Au même moment, une amie à lui, de 25 ans sa cadette, fait de même. Il choisit pourtant d'offrir son coeur à Lucienne. La passion est présente dès les débuts. "On a l'impression qu'on s'est toujours connus" affirme Silvio. Bien sûr, la question de leur différence d'âge s'est posée. Mais très vite, Silvio l'a balayée : "On se prend la tête (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles