L'industrie de la beauté inclut (enfin) les personnes porteuses de handicap grâce à ces 3 innovations

@lorealgroupe

Utiliser un pinceau, mettre du rouge à lèvres ou même du déo… Ces gestes du quotidien, que nous réalisons sans même y penser, peuvent s'avérer problématiques pour les personnes atteintes d'un handicap. Mais jusqu'à présent, l'industrie de la beauté semblait tourner le dos aux non-valides, invisibilisé·es. Seulement 4 % des marques de cosmétiques créeraient des produits adaptés aux handicaps physiques, estime une étude de 2019 de la société Procter & Gamble, citée par Vogue Business.

Alors que plus de 2,7 millions de Français·es souffrent aujourd'hui d'au moins une limitation fonctionnelle d'après les données de la Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie, il semblerait que le vent tourne : qu'il s'agisse de stratégie marketing pour ne pas perdre le fil des tendances sur les réseaux sociaux ou par réelle considération, géants et petits Poucet de la beauté innovent pour inclure, enfin.

Et celle qui fait tourner le plus de têtes actuellement est la nouvelle-née du géant L'Oréal, présentée au Consumer Electronics Show 2023 de Las Vegas. Un "applicateur de maquillage intelligent, portable et de haute précision" baptisé HAPTA. Objectif : permettre aux personnes ayant une mobilité réduite du bras ou de la main de pouvoir appliquer du rouge à lèvres facilement.

Au cœur de ce nouvel appareil connecté : une technologie créée par la société américaine Verily qui offrira aux personnes à mobilité réduire une plus grande stabilité grâce à des mouvements intelligents. "HAPTA est équipé (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Voici pourquoi les femmes sont plus pénalisées que les hommes en période de télétravail
“Votre prénom est une insulte à la France” : Hapsatou Sy remporte son procès en première instance contre Éric Zemmour
Bientôt une peine d'inéligibilité renforcée pour les élus condamnés pour violences conjugales ou intrafamiliales ?
Les filles manquent-elles d’ambition ? Quand le genre façonne les carrières professionnelles
Pourquoi cette réforme des retraites "plus juste" pour les femmes est insuffisante pour lutter contre les inégalités ?