• Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Line Renaud a déjà testé la chirurgie esthétique… et ça lui a pris "une demi-heure" !

·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

93 printemps et plus de 70 ans de carrière… Qu'on s'en assure : Line Renaud, comme Édith Piaf, fait partie du patrimoine Français. La vice-présidente du Sidaction est une personnalité très appréciée du public, pour sa bonne humeur permanente, ses films, ses chansons, mais aussi pour son engagement caritatif. D'ailleurs, la veuve de Loulou Gasté a déjà tout prévu pour que son combat contre le Sida continue après son départ. "C’est la cause de ma vie, et j’en serai jusqu’au bout pour qu’on trouve", avait-elle assuré dans les colonnes du Parisien le samedi 27 mars 2021, tout en indiquant avoir déjà tout préparé. Ainsi, nos confrères écrivaient : "Pour s’assurer que cet engagement en faveur de la recherche scientifique se poursuive après son départ, elle a mis sur pied le Fonds de dotation pour la recherche Line Renaud-Loulou Gasté, institution qui sera appelée à gérer son patrimoine au profit des chercheurs". "Pour que cela dure après moi", avait même commenté la nonagénaire.

L'âge qui avance, Line Renaud n'en a que faire. Invitée dans le podcast de France Inter de Léa Salamé intitulé Femmes Puissantes et diffusé le vendredi 30 juillet 2021, Line Renaud a expliqué : "Je vais vous dire, je n'ai jamais pensé à mon âge, ça ne m'a jamais fait souffrir. Prendre une année de plus, ce n'est pas quelque chose en moins, c'est une année de bonheur en plus. Ce n'est pas un problème". Toutefois, la grande amie de Jean-Paul Gaultier a admis avoir eu recours à la chirurgie esthétique. Mais plus (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles