Line Renaud raconte son "effroyable" avortement subi à 18 ans

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Dans "Le Monde", l'artiste est revenue sur l'épisode traumatisant qui l'empêchera plus tard d'avoir des enfants, à une époque où l'IVG était interdite.

À 92 ans, Line Renaud a vécu mille vies : une enfance modeste dans le Nord, la chanson comme passion, une audition qui la lance dans le métier, sa rencontre déterminante avec le compositeur Louis Gasté, la gloire, les revues parisiennes, Las Vegas, puis la comédie, le théâtre, le cinéma, son engagement contre le sida? Un destin à cent à l'heure, qu'elle a raconté dans les colonnes du Monde, avec aussi ses parts d'ombre et des blessures jamais refermées, comme cet avortement clandestin qu'elle va subir à l'âge de 18 ans, dans des conditions déplorables, au c?ur des Halles de Paris.

Les faits remontent juste après la Seconde Guerre mondiale, en 1946. Line Renaud est au début de sa carrière, elle a rencontré un an plus tôt Loulou Gasté, vingt ans de plus qu'elle, un artiste dont elle connaît toutes les chansons et qui la met rapidement dans son lit. Il sort d'un divorce difficile, il tombe sous le charme, le début d'une longue histoire qui va durer cinquante ans? Très vite, la jeune Line tombe enceinte. « Ce fut la panique pour nous deux », se souvient-elle. Son mentor ne veut pas d'enfant et elle ne souhaite pas connaître la même humiliation vécue par sa propre grand-mère Marguerite, qui accoucha en célibataire à 17 ans, étiquetée « fille-mère » par le voisinage.

À LIRE AUSSI Line Renaud lève le voile sur Nate Jacobson, l'amant de sa vie

Fièvre et septicémie

Loulou Gasté improvise, trouve un lieu clandestin dans le quartier des Halles, en plein centre de Paris où [...] Lire la suite

Ce contenu pourrait également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles