L'inflammation, une tueuse silencieuse

Sylvie Boistard

L'inflammation est une réaction de défense de l'organisme contre les agressions qui peut aussi dégrader sournoisement notre santé quand elle devient chronique. Le point avec nos spécialistes.

Les cellules du système immunitaire sont (presque) réglées comme du papier à musique. Dès que vous vous blessez ou contractez un virus, elles s'activent et déclenchent une cascade de réactions pour circonscrire l'infection ou réparer la plaie. On parle alors d'inflammation aiguë. « Ce phénomène est bénéfique à notre organisme, c'est un mécanisme de défense vital », tient à rassurer le Pr  Renato Monteiro, chef du service d'immunologie à l'hôpital Bichat, à Paris. Le problème ? Parfois, il arrive que cette mécanique bien huilée dérape… ou plutôt ne parvienne plus à s'arrêter. « Sans que l'on puisse encore savoir par quels mécanismes, l'inflammation perdure parfois à bas bruit. Ajoutée à une susceptibilité génétique propre à chaque individu, elle peut mener à une maladie inflammatoire chronique qui affecte un Français sur trois. Aujourd'hui, l'inflammation peut donc être considérée comme une tueuse silencieuse », ajoute le spécialiste, également directeur du Centre de recherche sur l'inflammation (CRI) et du laboratoire d'excellence Inflamex.

À l'origine des maladies cardio-vasculaires et du cancer 

Outre les maladies inflammatoires chroniques (polyarthrite rhumatoïde, certaines pathologies rénales, maladie de Crohn…), cet état inflammatoire permanent pourrait faire le lit des maladies cardio-vasculaires. « L'inflammation chronique altère les vaisseaux sanguins et favorise le dépôt de plaques d'athérome sur les parois des artères, ...Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi