Linh-Lan Dao ("C Jamy") : 6 choses à savoir sur cette journaliste dessinatrice

·2 min de lecture

Il porte des lunettes rondes et s’appelle Jamy Gourmaud, vous ne connaissez que lui. Si si, je vous jure. Son nom ne vous dit rien, vraiment? Alors c’est immanquablement le titre de l’émission qui l’a fait connaître, dans les années 1990 et qu’il présentait en duo avec Frédéric Courant, que vous connaissez: C’est pas sorcier… Ah, voilà vous y êtes, cet homme capable de tout expliquer, même les choses les plus compliquées, avec beaucoup de clarté, fait son grand retour à la télévision, pour le plus grand plaisir de toute une génération.

A 57 ans, Jamy revient sur nos petits écrans dès lundi 22 février dans une émission quotidienne de vulgarisation scientifique de vingt-six minutes, diffusée sur France 5, à 17 heures et qui porte son prénom : C Jamy. Elle permettra à petits et grands de se cultiver tout en s’amusant. A son côté une joyeuse bande "pertinente et impertinente" composée de Camille Gaubert et de Linh-Lan Dao. L’occasion d’en savoir un peu plus sur cette dernière.

1. Cette trentenaire d'origine vietnamienne est journaliste et dessinatrice. Diplômée de Sciences PO-Paris, Linh-Lan Dao adore voyager, s’exprime couramment en espagnol, mais parle aussi l’anglais et le portugais.

2. Cette reporter de France Info, passionnée par son métier, comme elle aime à se présenter, travaille depuis 2016 pour France Télévisions (France 2 et France 3).

3. Linh-Lan Dao dessine également l’actualité sur Franceinfo TV. Dans son module intitulé "Draw my news" (dessine-moi l'actualité), elle traite avec humour de sujets difficiles qu'elle met en image.

4. Linh-Lan Dao se dit convaincue de la nécessité d’informer "parce que la clarté et la transparence de l’information son nécessaire pour faire progresser le monde".

5. C’est une jeune femme engagée, notamment contre le racisme anti-asiatique. Elle s’est récemment insurgée contre les clichés qui se sont abattus sur les personnes asiatiques avec la crise du Coronavirus. Invitée sur les plateaux de nombreuses émissions télé et radio, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite