L'Institut Pasteur recherche des volontaires pour un essai de traitement anti-Covid

·1 min de lecture

Appel aux volontaires ! L'Institut Pasteur de Lille recrute entre 350 et 700 patients. Le profil ? Des personnes âgées de plus de 50 ans, non vaccinées et présentant au moins un symptôme du Covid-19. L'objectif est de mesurer l'efficacité du clofoctol, dans la prévention de l'hospitalisation et dans la prise en charge précoce de patients atteint du Covid-19. Cette molécule est un anti-infectieux, anti-bactérien, utilisée pour les infections respiratoires bénignes. Au printemps 2020, les équipes de chercheurs ont identifié cette molécule, particulièrement efficace pour inhiber la réplication du virus contre le SARS-CoV-2 in vitro. l'Institut a obtenu à la mi-juin le feu vert de l'Agence nationale de sécurité du médicament pour effectuer cet essai. Mais la recherche de volontaires a pris du retard sur le calendrier. Pour l'heure, les recrutements qui doivent se faire par le biais de médecins généralistes et de laboratoires, ne concernent que les Hauts-de-France, mais "nous cherchons à les étendre à d'autres régions, notamment aux Antilles", a précisé Xavier Nassif,directeur général de l'Institut, à l'AFP, lundi 6 septembre 2021.

Quant à l'essai, la molécule doit être administrée aux patients sous forme de suppositoire, à raison de deux par jour pendant cinq jours. "Nous avons bon espoir que l’essai de phase 2/3 apportera des éléments importants relatifs à l’utilité du clofoctol dans le traitement des phases précoces de la Covid-19 et la prévention de l’hospitalisation des patients (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles