LIP, horloger officiel du GIGN, présente la nouvelle Nautic-GIGN

·1 min de lecture

Après un premier modèle conçu avec l’Antenne GIGN de Dijon, LIP présente une nouvelle pièce en hommage au Groupe d’Intervention de la Gendarmerie Nationale. Pour cette création, la Nautic s’est imposée dans son nouveau boîtier compressor de grande ouverture de 41 mm de diamètre. Fiable, solide et parfaitement étanche, cette montre « française » confirme sa place parmi les montres de l’extrême.

Cette nouveauté présente un boîtier en acier finition noir « MR73 ». L’acier de la carrure de la Nautic-GIGN est directement inspiré du mythique revolver chambré en 357 magnum, qui aujourd’hui encore est utilisé pour le tir de confiance. L’acier noir aux reflets bleus est d’un port discret, rappelant les codes de l’équipement du GIGN. Grâce à son système de boîtier « compressor », plus la pression augmente sur le verre, plus la montre est étanche. Elle est également équipée d’une double couronne surdimensionnée pour faciliter la préhension avec les gants. Son cadran avec guillochage type « Tropic » permet d’éviter le renvoi de lumière et les index et les aiguilles avec insert en Super LumiNova blanc offrent une parfaite lisibilité dans l’obscurité.

Lire aussi.LIP : "N’est pas lipster qui veut"

Elle est animée d’un mouvement automatique 3 aiguilles et date offrant 40 heures de réserve de marche. Le bracelet Tropic extra long peut être porté par-dessus la combinaison. Cette pièce d’exception sera produite en série limitée et numérotée à 1973 exemplaires, date de création du GIGN et vendue en coffret spécifique avec l’écusson du GIGN.


Retrouvez cet article sur Paris Match