Lisa Marie Presley rend hommage à son fils, deux ans après son suicide

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
©Hyperstar / Alamy / Abaca
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Sur Instagram, Lisa Marie Presley a publié un cliché rendant hommage à son fils, décédé il y a deux ans.

Le 12 juillet 2020, tout bascule chez la famille Presley. Lisa Marie, fille unique d’Elvis et Priscilla Presley, voit son monde s’écrouler lorsque son fils de 27 ans, Benjamin Keough, se donne la mort par balle.

Deux ans après le drame, Lisa Marie revient sur ce deuil dévastateur. L’ex-épouse de Michael Jackson partage sur Instagram une photo du tatouage en commun qu’elle avait avec son fils : un Celtic Eternity Knot. Un nœud éternel symbolisant leur lien perpétuel. « On l’a choisi précisemment pour représenter notre amour éternel », écrit-elle sur Instagram.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Lisa Marie Presley (@lisampresley)

Riley Keough, petite-fille d’Elvis a également pris la parole, deux ans après la mort de son frère. « Il n’y a pas une heure qui passe sans que je pense à toi. Ça fait deux ans que tu nous as quitté et je n’arrive toujours pas à croire que tu n’es plus là. »

Une ressemblance frappante avec Elvis

Benjamin Keough était un des membres les plus discrets de la famille Presley. Rares apparitions en public, pas de carrière musicale contrairement à sa mère, il n’était pas fan du feu des projecteurs. Mais le jeune homme avait quand même fait parler de lui pour sa ressemblance physique avec son grand-père, Elvis. « Tout le monde l’attrapait pour une photo parce que c’est tout simplement inquiétant » réagissait Lisa Marie Presley, dans une interview à...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles