Literie écoresponsable : le sommeil vert

Entre douceur, fermeté et combinaisons de matières, la literie développe des matelas écoresponsables pour des nuits au confort irréprochable.

C’est le compagnon avec lequel chacun passe un tiers de sa vie: le matelas. En plus du confort, la literie n’échappe pas aux nouvelles questions des consommateurs avertis : l’écocitoyenneté. Mais face aux étiquettes et aux multiples propositions, comment ne pas se sentir perdu ? Lorsqu’on parle de literie écologique chez Grand Litier, cela commence dès l’usine. En effet,comme nous l’explique Luc Blouet, directeur d’enseigne chez Grand Litier, pour la gamme écoresponsable Terra Cotta ce spécialiste du couchage a choisi une usine autonome dans sa consommation d’énergie, qui recycle au maximum ses déchets et procède au traitement de ses eaux usées. La manière dont les matelas sont fabriqués est aussi importante que les maté- riaux qui les constituent. Si le premier critère de choix reste la recherche du confort, vient s’y ajouter l’exigence de matières naturelles. Et pour la literie, l’exercice se révèle assez compliqué car la mousse synthétique a jusqu’ici dominé le marché. Elle est remplacée par un latex 100% naturel. Une face été en coton labellisé Gots et pour la face hiver de la laine mérinos. Cela a un prix, mais les matériaux naturels apportent de la thermorégulation, donc du confort. Ils ont la capacité d’absorber l’humidité, contrairement aux éléments synthétiques. Le second usage courant en literie, c’est la colle : un matelas est comme un millefeuille de composants qu’on doit maintenir ensemble. Elle est ici remplacée par un capitonnage intégral. Ce qui facilite la séparation des fibres au moment du recyclage. Une gamme de matelas garantie sans compromis pour un sommeil tout à la fois responsable et haut de gamme.

(...)
Lire la suite sur Paris Match