Lithiase biliaire (calcul) : causes, symptômes, traitement, aliments à éviter

Les lithiases biliaires se constituent de dépôts de cholestérol ou d’autres substances rejetées par le foie. Les calculs se composent dans 80 % des cas de cholestérol, selon l’Assurance maladie. Dans 20 % des cas, il s’agit de pigments biliaires seuls. Les plus petits calculs sont évacués par les selles, mais les plus volumineux restent coincés dans les voies biliaires. Une intervention chirurgicale est alors nécessaire. Dans la majorité des cas, les calculs biliaires ne provoquent pas de symptômes. Néanmoins, ils peuvent entraîner une colique biliaire, également appelée colique hépatique.

Les lithiases biliaires sont de petits cristaux présents dans la vésicule biliaire. La vésicule biliaire est l’organe qui stocke la bile, au niveau du foie. En forme de poire, elle contient la bile, un liquide enzymatique contribuant à la fragmentation des aliments ayant une riche teneur en graisses. Lors de la digestion, la vésicule se contracte, et libère une petite quantité de bile en passant par le canal cystique. La bile sort par la vésicule en empruntant les voies biliaires. Les calculs biliaires peuvent entrer dans les canaux et provoquer des symptômes. Les voies biliaires se composent de canaux situés dans le foie, et recueillent la bile. La bile se compose d’eau, de cholestérol, de graisses, de sels biliaires et de bilirubine.

Généralement, les calculs biliaires passent inaperçus et ne provoquent pas de gêne. Selon l’Assurance maladie, dans 80 % des cas, les calculs biliaires n’engendrent (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles