“Live at the Masonic Temple” : Jack White balance son premier album live

Juliette Poulain
·1 min de lecture
Jack White. Crédits : Chris Delmas / AFP
Jack White. Crédits : Chris Delmas / AFP

Qui n’a jamais rêvé de se farcir les riffs tonitruants d’un Jack White en live ? Enregistré à Detroit, sa ville natale, le 30 juillet 2014, Live at the Masonic Temple devrait ravir les fans avec ses 38 morceaux et ses trois heures de concert. Comme d’habitude, le messie du rock indé fait rarement les choses à moitié et a donc ajouté quelques pépites telles que ses reprises de Devil’s Haircut de Beck et Lemon Song de Led Zeppelin ou I Cut Like a Buffalo interprété avec ses complices des Dead Weather, Alison Mosshart et Dean Fertita.

Pour couronner le tout, l’album comporte un single 7 pouces de sa performance au Saturday Night Live, enregistrée à l’automne dernier, à travers laquelle il livre un medley de Don’t Hurt Yourself, initialement en duo avec Beyoncé, l’excellent Ball and Biscuit sur le fameux album Elephant de son groupe The White Stripes, et le standard Jesus is Coming Soon. Le rockeur avait clos la soirée sur son Lazaretto et rendu hommage à Eddie Van Halen en jouant sur une guitare conçue par la légende.

Masterpiece

Lire la suite sur lesinrocks.com