Loana : Guillaume Genton fait des révélations sur son hospitalisation après une nouvelle overdose

·2 min de lecture

Des vieux démons qui lui collent à la peau. Alors que ses fans la pensaient débarrassée de ses addictions à la drogue, de nouvelles révélations exprimées par Guillaume Genton dans Touche pas à mon poste indiqueraient tout le contraire. En effet, lundi 22 février 2021, le chroniqueur a annoncé que la star de télé-réalité, Loana, serait actuellement dans un "état grave" suite à une forte consommation de GHB. Alors qu'elle avait annoncé en direct sur le même plateau qu'elle ne touchait plus à la cocaïne, le journaliste, qui réalise un documentaire sur elle, affirme qu'elle s'est désormais tournée vers "la drogue du violeur". Selon les informations de Star Mag, c'est suite à une nuit chaotique passée dans un hôtel du sud de la France que la maman de Mindy aurait été emmenée par les pompiers.

Comme l'explique Guillaume Genton, Loana aurait cédé à une crise de nerfs après avoir découvert que sa bouteille de soda avait disparu. "Elle a arrêté la cocaïne, en revanche, ce que l'on a vu sur le tournage c'est qu'elle était tout le temps avec une bouteille d'une célèbre boisson et que dès qu'elle en buvait, elle changeait d'état", a confié Guillaume Genton. Selon lui, Loana aurait pris l'habitude de diluer sa boisson avec du GHB liquide. Une drogue très dangereuse pour l'organisme puisqu'elle produit des effets d'euphorie, de désinhibition, de joie extrême mais aussi un fort ralentissement de la fréquence cardiaque et une perte de raisonnement pouvant aller jusqu'à l'évanouissement et l'amnésie totale. À long terme, la consommation de GHB peut être très addictive. "Elle était dans un état lamentable", a-t-il affirmé.

Selon Star Mag, les résidents de l'hôtel Le Grand Pavois auraient entendu des hurlements pendant la nuit, décrivant une femme qui cherchait "un flacon" partout. L'un d'entre eux a également affirmé que Loana "avait l'air sous emprise, fort agitée, dans tous ses états" : "Loana et une de ses amies s’affairaient à chercher ce mystérieux flacon dans les poubelles. Quelques (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite