Lola Dewaere en couple : elle dévoile une photo de son compagnon

·2 min de lecture

Lola, la fille de Patrick Dewaere et d’Élisabeth (dite Elsa) Malvina Chalier, a retrouvé l’amour. Après une idylle avec le roi des nuits parisiennes Nicolas Ulmann, qu’elle avait officialisée en 2014, l’actrice de 41 ans est de nouveau en couple. L’heureux élu s’appelle Pierre-Edouard Bellanca et il est également comédien. Très amoureuse du nouvel homme sa vie, Lola Dewaere a tenu à le présenter à ses plus de 37 000 abonnés Instagram en postant, mardi 9 février 2021, une photo de lui : "Quand mon amoureux se prend pour un affranchi le temps d’une séance avec la merveilleuse et talentueuse @laurenceg", a-t-elle écrit en faisant référence au long-métrage de Martin Scorsese sorti en 1990. Une publication sur laquelle elle avait également ajouté deux hastags qui en disent long sur l’amour qu’elle porte à son bel italien : "#monritalàmoi #jesuisritaletjelereste".

Sur le cliché, Pierre-Edouard Bellanca porte une chemise à rayures noire dont le col grand ouvert laisse entrevoir son torse velu. De quoi faire craquer Lola Dewaere, visiblement très éprise de cet acteur aux mille casquettes qui a été voix off, auteur, chroniqueur, traducteur simultané et chanteur. Car faire le même métier, ça rapproche, d’autant plus lorsque l’on joue dans la même série, ce qui est le cas de Lola Dewaere et son chéri. Tous deux sont en effet à l’affiche de la saison 2 du thriller policier franco-belge Astrid & Raphaëlle. Très heureux de travailler avec la femme qu’il aime, Pierre-Edouard Bellanca avait d’ailleurs posté une photo d’eux sur le tournage en décembre 2020 : "Dernier jour sur Astrid&Raphaëlle S2", avait-il écrit, déjà nostalgique.

Dans une interview accordée à Paris Match en avril 2020, Lola Dewaere affirmait avoir changé d’avis concernant la maternité. Après avoir passé des années à expliquer qu’avoir un enfant n’était pas dans ses projets, l’actrice avait admis : "Je ne suis plus réfractaire à l’idée d’avoir un enfant". La seule chose qui pourrait la freiner ? "L’état du monde, la (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite