Ce que l'on peut faire avec du romarin pour renforcer notre organisme

·1 min de lecture

Très présent dans le bassin méditerranéen, particulièrement dans la garrigue ou le maquis, cet arbrisseau vert et touffu a des feuilles étroites et dures qui dégagent, lorsqu'on les frotte, une forte odeur camphrée. Ses fleurs bleu clair ou lilas pâle forment des grappes courtes. Ce brin possède des propriétés médicinales, découvertes par les hommes au fil des siècles.

Les Grecs s'en confectionnaient des couronnes pour renforcer la mémoire et stimuler l'intellect. Au Moyen Âge, il était l'un des ingrédients réputés protéger de la peste. Car la fleur séchée et les feuilles ont des principes actifs (polyphénols, flavonoïdes, camphre, acides phénoliques… ) qui permettent à l'organisme d'être au mieux de sa forme.

Ce sont les feuilles (sommités fleuries) séchées ou l'huile essentielle qui sont utilisées. Celle-ci présente différents chémotypes (CT), ce qui signifie que la molécule active majoritaire peut varier en fonction du lieu de pousse. On trouve ainsi des huiles essentielles de romarin verbénone, romarin camphré ou romarin cinéole. Chacune d'elles possédant des propriétés spécifiques et conseillées dans des indications particulières.

Tout ce que le romarin peut faire pour vous

Le romarin soulage les affections du foie, traite les insuffisances biliaires, stimule les sécrétions gastriques, redonne de l'appétit tout en apaisant les troubles digestifs (ballonnements, lenteur de la digestion, flatulences… ).

On l'apprécie aussi pour (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Prix Top Santé : 3 questions à Solgar
Comment soigner l'eczéma au naturel
Lendemains de fête : 5 plantes qui aident à mieux digérer
Gingembre + ginseng : le duo antifatigue de l'hiver
La propolis, un antiseptique et un antiviral naturel