De longues négociations ont permis les retrouvailles d'Harry, Meghan, Kate et William devant le château de Windsor

© Mark Kerrison/In Pictures via Getty Images

C'était une apparition inespérée et scrutée. Après la mort de la reine Elizabeth II, survenue le jeudi 8 septembre 2022, les princes Harry et William ont joué l'apaisement et l'union, malgré les tensions familiales qui leur sont prêtées.

Samedi 10 septembre, les deux frères, accompagnés de leur épouse respective, Meghan Markle et Kate Middleton, se sont présentés devant le château de Windsor pour se recueillir durant une quarantaine de minutes devant les fleurs laissées en hommage à la souveraine décédée après 70 ans de règne.

Lire aussi :

Elizabeth II : les moments forts de ses 70 ans de règne en images

Une scène d'union en plein deuil national

Ainsi, le groupe que l'on surnomme le "Fab Four", comme ce fut le cas pour le célèbre groupe anglais des Beatles, s'est mêlé à la foule émue et rassemblée devant les grilles. Des retrouvailles publiques qui auraient été à l'initiative de William, devenu le prince de Galles depuis l'accession au trône de son père le roi Charles III.

Selon les informations du Times, "William se sentait mal à l'aise de rencontrer des sympathisants de la couronne sans son frère." Le média anglais précise cependant que leur arrivée devant des milliers de personnes a été retardée de 45 minutes. Selon des sources royales, cette sortie n'a eu lieu qu'après de longues "négociations prolongées" et ne sont donc pas forcément le signe d'une réconciliation.

Harry et William réconciliés ?

Les relations entre William et Harry ne sont plus au beau fixe depuis presque trois ans, notamment depuis le départ de ce dernier de la famille royale et de son exil aux États-Unis. Tandis que l'ensemble de la famille royale proche d'Elizabeth II, alors mourante, s'était rassemblée à son chevet à Balmoral (Écosse), le prince Harry s'y était rendu par ses propres moyens. À l'écart, il n'était même pas encore sur les lieux lorsque l'annonce de la mort de sa grand-mère a été faite par le reste de La Firme.

Ce rassemblement succinct devant Windsor, et peut-être éphémère, a cependant ravi quelques sujets présents sur place. Interrogé par le Mirror, un Anglais a par exemple estimé que la reine Elizabeth II serait fière de ses petits-enfants : "C'est probablement ce qu'elle voulait finalement (...) Je suis sûr qu'elle regarde vers le bas et qu'elle est très fière de voir les frères ensemble. Ils ont eu un tel chagrin eux-mêmes, donc c'est bien qu'ils puissent se soutenir."

Lire aussi :

  • "Merci pour ton amour" : dans sa première allocution, le roi Charles III rend hommage à sa mère Elizabeth II

  • Mort d'Elizabeth II : le prince Charles devenu roi pourrait-il abdiquer pour William ?



Plus de "Célébrités" :