Lotte à l'armoricaine : nos conseils pour un repas gourmand

Comment préparer une lotte ?

La lotte possède une chair vraiment savoureuse. Mais pour en exhaler les saveurs, il est indispensable de bien la préparer et surtout de réussir sa cuisson. Voici nos conseils pour bien préparer une lotte.

Comment nettoyer une queue de lotte ?

Il faut d'abord lever les filets de lotte en utilisant un couteau bien aiguisé. Faites glisser le couteau sur l'arête centrale pour dégager les filets. Puis posez-les sur la peau pour que celle-ci soit en contact avec la planche à découper.

Comment enlever la deuxième peau de la lotte ?

Tenez la peau, et insérez le couteau entre la peau et la chair. Faites glisser en inclinant légèrement le couteau afin de coller le plus possible à la peau et d’extraire le maximum de chair. Vérifiez qu'il ne reste aucun morceau de peau, et éliminez les parties nerveuses. Recommencez les mêmes gestes en prélevant avec précaution la partie de membrane blanche qu'on appelle deuxième peau.

Nos astuces pour cuisiner la lotte facilement

Pour cuisiner la lotte à l'américaine, il vous faut les ingrédients suivants pour 4 personnes :

1 queue de lotte de 1 kg 1 boîte de tomates pelées1 cuillerée à soupe de concentré de tomates4 échalotes1 gousse d'ail12 oignons grelots20 cl de vin blanc sec5 cl de cognac20 g de beurre doux2 cuillerées à soupe d'huile de tournesol1 pincée de piment douxsel et poivre

Pour réussir la lotte ou les langoustines à l'armoricaine, émincez les échalotes, et pressez l'ail. Pelez les oignons, et tranchez les tomates pelées. Mélangez le concentré de tomates avec le vin blanc sec. Dans une grande cocotte, faites chauffer un peu de beurre et l'huile de tournesol. À feu vif, faites dorer les filets de lotte. Faites ensuite flamber le cognac sur les filets. Réservez les filets de lotte. Dans la cocotte, faites chauffer les échalotes, oignons et ail. Ajoutez la préparation de tomates et vin, que vous aurez mélangée au préalable avec le concentré de tomates. Assaisonnez, et faites mijoter à feu doux et à découvert pendant

(...) Cliquez ici pour voir la suite