Lou de Laâge : « J’ai un côté sauvage »

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Déterminée et ambitieuse dans « Boîte noire », de Yann Gozlan, fragile et habitée dans « le Bal des folles », de Mélanie Laurent, l’actrice est dans la vie une jeune femme joyeuse et discrète.

Comment avez-vous atterri dans Boîte noire ?
Lou de Laâge - Une semaine avant le début du tournage, Pierre Niney m’a appelée pour me demander si je pouvais remplacer une actrice au pied levé afin d’incarner son épouse. Trouvant la démarche amusante, j’ai lu le scénario de Yann Gozlan dans la nuit. J’ai alors eu le plaisir de découvrir que la femme de cet expert en crashs aériens n’était pas un faire-valoir, mais qu’en travaillant, comme lui, dans l’aéronautique elle avait aussi quelque chose à défendre. Par ailleurs, c’était la première fois que l’on me proposait un personnage si éloigné de moi, car Noémie est assez froide et elle est une carriériste assumée. Elle avance sans se poser de questions sur sa condition de femme ou sa légitimité dans le travail. Bref, ce n’est pas vraiment l’image que je renvoie de moi [Rires.]

Comment vous êtes-vous glissée dans ce rôle ?
Lou de Laâge - En accéléré ! En six jours, j’ai dû me familiariser avec les termes de l’aéronautique, en allant notamment faire un tour au Bureau d’enquêtes et d’analyses pour la sécurité de l’aviation civile afin de comprendre le milieu, et en particulier le métier exercé par Pierre Niney dans le film. De plus, il nous a fallu créer physiquement Noémie, à partir de tailleurs stricts, d’un maquillage sophistiqué et de cette coiffure, un carré raide blond platine qui donnait un côté plus anguleux et plus symétrique à mon...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles