Louane droguée à son insu dans un bar ? La chanteuse a déposé plainte

C'est un phénomène qui se propage à une vitesse des plus inquiétantes ces dernières années. En soirée dans des bars, des concerts ou des boîtes de nuit, des personnes (le plus souvent des jeunes femmes) sont droguées à leur insu, avec parfois des conséquences dramatiques. En cause, l'usage de GHB, surnommée à juste titre "la drogue du violeur", car souvent utilisée pour laisser la victime dans un état totalement léthargique, avec des problèmes de mémoire le lendemain. Incolore, elle est le plus souvent versée dans un verre à l'insu de son ou sa propriétaire, même si une autre pratique s'est développée ces derniers mois : l'injection à l'aide d'une seringue, notamment à Grenoble, où plusieurs personnes auraient été victimes lors de soirées. Le mouvement #Balancetonbar s'est même développé pour dénoncer ce genre de pratiques, punies par la loi. Être une personnalité publique célèbre ne protègerait visiblement pas non plus de tels risques.

Lundi 13 juin 2022, Louane aurait en effet elle aussi été droguée à son insu. La chanteuse de 25 ans, célèbre pour avoir remporté la première saison de l'émission The Voice avant de crever l'écran dans le film La famille Bélier, est passée dans un bar du XVIIIe arrondissement de Paris, à seulement quelques mètres de chez elle. Selon les informations du Parisien, elle était installée dans ce bar de Montmartre avec la nounou de sa fille de 2 ans, prénommée Esmée. Les deux femmes n'ont bu qu'un verre, sans que personne ne se joigne à elles. "Très vite, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles