Louane, une future maman discrète : ses copines partagent des photos de sa grossesse

Elle s’est faite très discrète au point de disparaître des réseaux sociaux et du paysage médiatique. Si son compte Instagram annonce A suivre, Louane ne dévoile rien. Alors qu’elle a pour habitude de surprendre ses fans avec ses changements look lors des Fashion Week et autres festivals de musique, la jeune femme a pris tout le monde de court. Le 22 janvier, la chanteuse a dévoilé son baby-bump à l’occasion du dernier défilé haute-couture de Jean-Paul Gaultier, qui se tenait au théâtre du Châtelet à Paris. Une apparition qui suscite la curiosité de ses admirateurs et confirme les rumeurs qui couraient autour de sa grossesse déjà bien avancée.

Avec son ventre déjà bien rond, l’actrice du film La famille Bélier donnera prochainement naissance à son premier enfant. Date de l’accouchement, sexe du bébé ou encore l’identité du papa… Impossible d’en savoir plus. A défaut de découvrir les détails de sa nouvelle vie de future maman sur son compte Instagram, c’est sur celui de ses copines que ses fans peuvent prendre de ses nouvelles. Et la jeune femme de 23 ans semble prendre du bon temps avec ses proches.

"Hâte de te rencontrer bébé 2020"

Dans les publications de son amie Jade, on la découvre le sourire aux lèvres lors d'une séance de wakeboard sous le soleil. Une photo partagée ce 23 janvier, légendée (en anglais) : “Si heureuse de faire partie de cette aventure. Hâte de te rencontrer bébé 2020 #baby #pregnancy”. Là encore, la discrétion est de mise. Si les deux copines ont la main posée sur le ventre à peine arrondi de la chanteuse, impossible de savoir à quand remonte ce cliché. “Si belles”, “Félicitations aux parents bises à vous tous” ou encore “Trop émouvant” peut-on lire parmi les nombreux commentaires… mais pas de signe de Louane en réponse. Ses fans vont devoir s’armer patience...

En juin dernier, l’interprète de Jour 1 s’est confiée à Nagui sur sa carrière et ses futurs projets. Sur le plateau de Taratata 100% live, la jeune femme s’était montrée sereine : “C'est particulier

(...) Cliquez ici pour voir la suite