Louane maman : prête pour un deuxième bébé ? « On va lui faire un petit frère ou une petite sœur... »

·2 min de lecture

Louane se confie sur la maternité. Maman d’une petite fille d’un, elle se verrait bien à la tête d’une famille de deux ou trois enfants au grand maximum. La chanteuse évoque également la difficulté qui est celle de manquer des instants de vie de sa fille.

Louane est la maman comblée d’Esmée née au printemps 2020. La chanteuse de 24 ans jongle entre sa vie de famille et sa carrière. Un point délicat qu’elle évoque au cours du podcast Lalala de NRJ Créations, dont le sujet principal est l’amour.

« J’ai toujours peur de rater des choses […] J’ai une petite fille d’un an, ma crainte c’est de ne pas voir les choses. Là elle commence à apprendre à marcher. J’ai peur que pendant qu’on soit en train de parler, elle soit en train de marcher avec mon mec. Si ça arrive, je sais que ce soir je vais rentrer chez moi et je vais fondre en larmes ». Louane a conscience que cet instant précieux pourrait arriver d’un instant à l’autre : « Par exemple j’ai une semaine super chargée, et en vrai elle peut marcher cette semaine, c’est un truc qui peut arriver et elle ne va pas m’attendre en fait donc c’est difficile ».

Avec son emploi du temps bien rempli, la chanteuse tente de tout concilier mais aussi prendre du recul face à la réalité : « Il n’y a rien de pire que d’imaginer que sa nounou passe plus de temps avec elle et qu’elle voit plus de choses d’elle que moi et à la fois c’est la vie […] C’est ça la vie. Ce qui est triste mais en même temps la vérité, c’est que tu ne pourras pas vivre tout ce que tes enfants vont vivre. Et il faut essayer de prendre du recul. C’est douloureux »

Une grossesse délicate

Lorsque le YouTubeur Sébastien...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles