Louis Chedid se souvient de son rôle dans "Emilie Jolie" : 'J'ai pu côtoyer mes héros"

·1 min de lecture

"Je rêve, je rêve. Je lave beaucoup moins que je rêve. Je suis un raton-laveur un peu, mais rêveur beaucoup". Ces paroles vous disent sûrement quelque chose. Ce sont celles de La chanson du raton-laveur rêveur du conte musical Emilie Jolie. Dans sa version originale de 1979, c'est Louis Chedid, alors jeune chanteur de 31 ans et pas encore célèbre auprès du grand public, qui l'interprète. 41 ans plus tard, cette expérience collective demeure un très beau souvenir pour le chanteur, comme il l'explique au micro de Pascale Clark dans Culture Médias.

>> Retrouvez Culture Médias en replay et en podcast ici

"J'ai adoré participer à ce disque" 

"J'ai adoré participer à ce disque", se souvient-il. "En plus, je démarrais. J'étais assez peu connu à l'époque, et j'ai eu la chance de pouvoir rencontrer et de côtoyer Georges Brassens, Henri Salvador, etc. Tous ces gens-là étaient mes héros."

Dans cette première version du conte musical (remis au goût du jour en 1997, 2002 et 2018), Louis Chédid chante également sur le même album que Sylvie Vartan, Françoise Hardy, Yves Simon, Robert Charlebois, Julien Clerc, Alain Souchon, Laurent Voulzy, Eddy Mitchell et Philippe Chatel, à l'origine du projet.

"Brassens me parlait, je fondais sur place"

Mais c'est sa rencontre avec Georges Brassens, l'idole de son adolescence, qui le marque le plus. Les deux chanteurs n'ont pas enregistré ensemble, mais présentent tous deux le projet sur le plateau de Michel Drucker. "J'ai pu discuter un petit peu ave...


Lire la suite sur Europe1