Louis de Funès, père "très autoritaire" : les confessions déchirantes de son fils Patrick

·1 min de lecture

En privé, Louis de Funès n'a pas toujours été le trublion que le grand public connait. Dans Le Parisien du vendredi 16 juillet 2021, on découvre comment il se comportait avec ses deux fils légitimes, Patrick et Olivier -il a eu un fils caché, Daniel, pour qui il était peu présent. Interviewé par le quotidien, Patrick de Funès a livré cette description : "C'était un père très autoritaire, très présent. Trop, même." Si le gendarme de Saint-Tropez, trop occupé à faire rire ses camarades dans un internat où rigueur était le mot-maître et viré de toutes les écoles secondaires auxquelles il s'est inscrit, n'était pas un élève studieux, il a tenu à ce que ses fils fassent un beau parcours académique. "Il était chiant. Il se mêlait de tout, suivait de près mes études médicales", a confié l'oncle de Julia de Funès au Parisien.

Ce portrait dénote de l'image populaire que Louis de Funès s'est forgée. Comme nombre de comédiens qui font rire les foules, Louis de Funès était "très timide" et "pas très drôle" dans la vie de tous les jours, comme le dévoilait son biographe Jean-Jacques Jelot-Blanc, auteur de Louis de Funès, l'Oscar du cinéma (2011, éd. Flammarion), au Figaro en 2014. "Un jour son premier fils, Daniel, m'a dit : 'L'ombre du père était tellement présente que je n'ai jamais pu l'appeler papa, je l'appelais Louis.' C'était très certainement un père aimant, mais surtout un père très absent", a raconté l'auteur.

Patrick de Funès est lui aussi revenu sur la discrétion de l'acteur en (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles