Louise Bourrat devient la 3e femme à remporter "Top Chef" (et en plus, elle est féministe)

A 27 ans et après s'être illustrée dans l'équipe d'Hélène Darroze pendant 18 semaines de concours, Louise Bourrat est la nouvelle gagnante de Top Chef. La finale qui l'opposait au Belge Arnaud Delvenne, candidat du chef Glenn Viel, avait été tournée fin janvier dans les cuisines du George V, mais a seulement été diffusée sur M6 ce mercredi 15 juin.

Pour cette épreuve décisive, la Franco-portugaise a réalisé du poisson en sashimi en entrée, une côte de veau, anguille fumée et laitue braisée en plat et enfin en dessert, une glace à l'ail noir-miso, de la mousse végétale et une tuile en sarrasin. Un menu élaboré et visiblement délicieux, puisqu'elle a remporté 56,19 % des votes.

Par ailleurs, à écouter les propos de celle qui a conquis le jury, la victoire est d'autant plus savoureuse qu'elle incarne un véritable symbole contre le sexisme en cuisine. Un combat qui lui importe particulièrement.

"On mérite de réussir aussi"

"Pour une femme, c'est difficile d'exister dans ce milieu et d'avoir de la légitimité auprès de la profession et même en dehors", confiait-elle auprès de Télé 7 Jours en amont de la révélation. "Je sais que je vais aussi me heurter au fait que certains vont remettre ma victoire en question, vont dire qu'il fallait respecter les quotas ou l'image de la chaîne... Ma victoire n'aura pas le même goût que celle d'un homme. On ne me la donnera pas à 100 %, on va la remettre en cause. Je n'ai donc pas pu en profiter...

Lire la suite


À lire aussi

La réponse piquante de la cheffe Anne-Sophie Pic au manque de femmes dans "Top Chef"
Chez cette coiffeuse féministe, les femmes et les hommes paient le même prix
15 candidats et seulement trois femmes : Top Chef 2022 ne sera toujours pas paritaire

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles