Love coach, influenceurs... Comment la misogynie et la culture du viol se propagent grâce aux réseaux sociaux

Austin Distel / Unsplash

Clichés sur la féminité et soumission des “vraies” femmes, remise en question de la société mais pas des hommes, conseils amoureux agrémentés de misogynie afin de devenir un “mâle alpha” : sur les réseaux sociaux, les influenceurs masculinistes sont bien présents, et font beaucoup d'adeptes.

Face à la libération de la parole féminine et, surtout, féministe, certains hommes prennent peur. Et si les femmes étaient, en fait, des êtres indépendants, libres, qui n’étaient pas là uniquement pour répondre à leurs besoins ? Quelle idée folle. En parallèle du mouvement #MeToo, la voix des “incels” et des "penseurs" masculinistes a pris de l’ampleur, et se diffuse notamment chez les hommes les plus jeunes grâce aux réseaux sociaux.

Autoproclamés influenceurs mascu ou “love coach” pour aider les plus timides à séduire – en réalité, à manipuler les femmes –, ils sont présents via leurs podcasts sur TikTok et Instagram, mais ont aussi leurs chaînes YouTube. Problème (s'il n'y en avait qu'un) : non content d'influencer les jeunes hommes en les confrontant sans filtre à des idées misogynes, ces nouveaux gourous peuvent littéralement transformer les propos et l'attitude des hommes de notre entourage sans que l’on ait le temps de comprendre comment c’est arrivé.

Reprenant les codes propres aux réseaux sociaux, ces "love coach" se basent sur le développement personnel enrubanné d'une apologie du capitalisme à la sauce start-up nation, accueillant leurs recrues avec de joyeux “salut à toi jeune entrepreneur”. Réussite pro, financière et sociale : le combo gagnant pour tout homme qui se respecte. Dernier exemple en date, le cas d’Andrew Tate, ancien quadruple champion du monde de kick-boxing et surtout fondateur de la "Hustlers Academy" (l'académie des arnaqueurs, ndlr), des cours en (...) Cliquez ici pour voir la suite

VIDÉO - Maïa Mazaurette : "Le mouvement MeToo a changé la pratique sexuelle des hommes"

La mort sans tabou : des pompes funèbres où il fait bon mourir
Une enquête dénonce les violences sexistes et sexuelles dans les sous-marins britanniques
Halloween : ces 10 films d’horreurs sont les plus effrayants de tous les temps selon la science
Une influenceuse vante un produit pour blanchir la peau de son bébé, et dit tout du racisme de nos sociétés
Plus d’un tiers des Français ont déjà subi du harcèlement sur leur lieu de travail, selon une enquête