Love Sunday : vous avez plus de chances de matcher le premier dimanche de janvier

Caroline Michel
·2 min de lecture

Il n’existe pas de jour idéal pour trouver l’amour, mais quitte à se poser la question, notons que le premier dimanche de l’année est propice aux rencontres sur les applis de dating. Explications.

Les utilisateurs des applis de dating le savent : les bonnes rencontres surviennent n’importe quand (et encore heureux). Pour autant, l’amour 2.0 aurait son jour de chance, et même son heure de chance : le premier dimanche de l’année serait idéal pour trouver l’amour puisque le nombre de nouveaux inscrits doublerait en comparaison à un jour ordinaire, un pic étant observé entre 21h et 22h. C’est du moins ce qu’avançait le groupe Meetic fin 2019, relevant au passage une augmentation de 62% du nombre de messages échangés entre les célibataires.

Un an plus tard, cette réalité signée Meetic – que les autres applis ne démentent (évidemment) pas – porte toujours son nom de baptême : le « Love Sunday » (le dimanche de l’amour). Mais le « Love Sunday », aussi pérenne et prometteur soit-il, nous questionne : pourquoi tout le monde se précipite-t-il en ligne ? Et puis cet afflux est-il une aubaine pour notre quête amoureuse ?

Pourquoi nos cœurs s’agitent-ils plus particulièrement début janvier ?

Si le premier dimanche du mois – le 3 janvier en cette année 2021 – ne déconne pas avec l’amour et affiche des statistiques encourageantes, c’est parce que plusieurs conditions sont réunies. Pour commencer, on notera que le mois de janvier est lourd de bonnes résolutions, si bien que l’on s’inscrit sur Tinder et Cie de la même façon que l’on s’inscrit à la salle de sport. Si on ajoute à ça les fêtes en famille et les...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi