Loyer, crédit : quels risques à se porter caution ?

Jean-Michel Boisset

Se porter caution n'est pas sans risque ! Car vous vous engagez à payer les éventuelles dettes d'un proche (enfant, ami) dans le pétrin. Les recommandations de Me Jean-Michel Boisset, notaire dans le Calvados.

Vous vous portez caution pour un loyer

Les propriétaires exigent le plus souvent des locataires la caution d'un proche. Par cet acte, vous vous engagez à régler les loyers à la place du locataire si nécessaire.

Le risque Voir vos biens personnels, vos revenus, votre logement saisis à la demande du propriétaire pour régler les impayés de loyers. Pis, si la personne cautionnée vit en couple ou en colocation, la plupart des contrats de location prévoient que vous êtes redevable des impayés non pas d'un seul mais de tous les locataires. Enfin, votre engagement ne s'interrompt pas avec le départ du logement. Il se poursuit généralement jusqu'à la fin du bail ou de son renouvellement, soit pour des durées totales de 3, 6 ou 9 ans, voire plus !

Les parades Lorsqu'il remplit les conditions, suggérez à votre proche d'opter pour la garantie Visale (visale.fr). Créée par l'Etat, elle est gratuite. Sinon privilégiez toujours une caution « simple » à une caution « solidaire ». La première oblige le bailleur à solliciter le règlement des impayés auprès du locataire avant, en cas d'échec, d'activer la caution. La seconde l'autorise à se retourner directement vers la caution sans même chercher à savoir si le locataire peut payer ! Et si vous avez signé une caution à durée « indéterminée », mettez-y fin à tout moment par courrier recommandé avec AR. Votre résiliation ne prendra toutefois effet qu'à...Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi