L'Ukraine pourrait bientôt faire partie de l’Union européenne

©KENZO TRIBOUILLARD AFP

Le feu vert a été donné par les 27 ministres des Affaires européennes.

Dans deux jours, l’Ukraine pourrait obtenir le statut de « candidate » à l’Union européenne. Un « consensus total » a émergé pour lui accorder lors de discussions mardi 21 juin, entre les ministres des Affaires européennes des 27 réunis à Luxembourg, a déclaré le ministre français Clément Beaune, deux jours avant un sommet décisif.

À lire également >> Guerre en Ukraine : 100 jours après, 20% du territoire contrôlé par la Russie

La Commission européenne avait déjà rendu un avis positif vendredi sur l'octroi à l'Ukraine et à la Moldavie du statut de candidat à l'Union européenne, lequel ouvrirait la voie à une adhésion à l'issue d'un long processus.

L’aval des chefs d’État et de gouvernement attendu

La discussion mardi entre les ministres à Luxembourg « a permis de montrer un large consensus, je dirais même un consensus total (...) notamment en ce qui concerne l'Ukraine, la possibilité de reconnaître le statut de candidat dans les meilleurs délais », a déclaré M. Beaune, alors que la France assure la présidence tournante du Conseil de l'UE.

« C'est un débat qui appartiendra maintenant aux chefs d'Etat et de gouvernement » réunis en sommet jeudi et vendredi à Bruxelles, a-t-il ajouté. « Nous avons travaillé pour que l'unité européenne puisse à nouveau se manifester, que nous vivions un moment important, positif peut-être même historique en cette fin de semaine », a poursuivi Clément Beaune.

Un processus « exigeant...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles