La lune influence-t-elle vraiment notre santé ?

Elle nous attire et nous fascine depuis l’Antiquité, pour ne pas dire la nuit des temps. Notre plus proche voisine, observable à l’œil nu, a toujours suscité nombre de croyances souvent tenaces, y compris dans le monde scientifique et médical. Une étude allemande menée en 2011 a ainsi révélé que plus de 40 % du personnel soignant croyait dans l’influence de la Lune sur la santé ! On rapporte encore souvent que les cycles menstruels sont forcément synchronisés avec les phases de l’astre, puisque leur durée est proche (28 jours en moyenne pour les femmes, 29,53 pour la Lune) ou que les accouchements sont bien plus nombreux à la pleine lune. Et même si de nombreux travaux – observations et chiffres à l’appui – démontent ces mythes, ceux-ci persistent. La raison ? Notre inconscient ! En effet, si un événement survient un soir de pleine lune, ce détail va rester gravé dans notre esprit car la coïncidence vient renforcer une idée en laquelle nous croyons déjà dur comme fer. En revanche, si cela se passe à un tout autre moment du cycle, quand la Lune est moins lumineuse, on n’y prêtera pas attention.

La pleine lune a la réputation d’accroître le risque d’insomnie. Plusieurs expériences menées sur des centaines de volontaires ont cherché à mesurer le phénomène. L’une des dernières en date, publiée fin janvier 2021 dans la revue Science advances, vient conforter les précédentes : l’astre nocturne aurait effectivement un impact sur le sommeil. L’explication est simple : lorsqu’elle est pleine, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles