Lunettes : nos conseils pour les payer moins chères

En France, sept adultes sur dix ont besoin de lunettes. Un équipement qui a longtemps été très coûteux. Mais les choses changent, notamment grâce à la réforme du 100 % santé qui permet une prise en charge intégrale des lunettes de vue par la Sécurité sociale et la complémentaire santé. Encore faut-il savoir comment en profiter.

La quasi totalité des Français (96 %) sont couverts par une complémentaire santé et peuvent donc bénéficier du dispositif 100 % santé. Tout opticien est sensé proposer des lunettes éligibles, même si beaucoup le font de mauvaise grâce… Au moins dix-sept montures différentes dans deux coloris (et dix modèles pour les enfants) doivent ainsi être disponibles, avec des verres adaptés à tous les défauts de vision : forte myopie, verres progressifs… Ces verres sans aucun reste à charge sont de qualité : ils bénéficient d’un amincissement adapté au degré de correction, d’un traitement anti-reflet et anti-rayures.

A savoir. Les opticiens ont l'obligation de faire figurer une proposition complète 100 % santé (monture et verres) dans leur devis avant tout autre proposition de lunettes.

S’écarter de l’offre 100 % santé nécessite parfois de payer une partie des dépenses. On parle alors d'offres à prix libres, également appelées "classe B". Il faut donc le faire à bon escient. Pour les montures, c’est d’abord un choix esthétique, que votre complémentaire santé ne pourra prendre en charge qu’à hauteur de 100 €, le plafond de remboursement désormais fixé par la loi pour (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles