Lutte contre la déforestation : tous responsables !

·2 min de lecture

Les incendies ravageurs de 2019 en Amazonie ont alerté la planète entière sur les menaces qui pèsent sur nos forêts. Incontournables des enjeux de protection de l’environnement, véritables poumons de notre humanité et réservoirs exceptionnels de la biodiversité mondiale, les forêts doivent être préservées. Si les gouvernements peuvent agir en légiférant, les entreprises et les individus ont aussi leur rôle à jouer. Charlotte Jonchère, responsable du développement de Maisons du Monde Foundation nous donne les clés du changement.

La forêt en danger 

Plus de 13 millions d’hectares de forêts sont détruits tous les ans dans le monde. Soit l’équivalent de la superficie de la Belgique.

Comme l’explique Charlotte Jonchère, les principales causes de la déforestation résultent de l’activité humaine occidentale. Le rapport 2020 de la FAO (l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture) sur l’état des forêts atteste que 40% de la déforestation tropicale entre 2000 et 2010 résulte de l’élevage de bétail, de la culture de soja et d’huile de palme.

« Cela soulève de gros enjeux, puisque quand on détruit des forêts, on détruit aussi toute la biodiversité qui va avec », alerte Charlotte Jonchère. Entre 1970 et 2016, 68% en moyenne des populations de vertébrés ont chuté selon l’indice Planète Vivante de l’ONG WWF. « Les forêts sont des espaces de faune et de flore, mais aussi des espaces de vie pour de nombreux habitants, environ un milliard dans le monde, rappelle la responsable de développement. Les arbres rendent énormément de services à l’homme, en atténuant les effets du changement climatique, en régulant les sols et en créant des remparts contre les catastrophes naturelles. » Sans oublier qu’ils produisent l’air que l’on respire !

Bonne nouvelle : les consommateurs ne sont pas impuissants face à la déforestation

La responsable du développement chez Maisons du monde nous donne trois conseils concrets et facilement...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles