La lutte des femmes libère-elle les hommes ?

Dorothée Werner

Et les hommes dans tout ça ? Le cri de révolte puissant et digne de Adèle Haenel (sur Médiapart Live) rend leur parole plus indispensable que jamais. Racontant la manière dont elle a été victime du harcèlement sexuel d’un réalisateur, elle a précisé : « Les monstres, ça n’existe pas. C’est notre société. C’est nous, nos amis, nos pères. » Voilà qu’on a envie de les entendre, les garçons : nos amis, nos pères, mais aussi nos frères, nos ados, nos amoureux, nos grands-pères… Sur la drague, sur la construction de la virilité, ce qui les entrave ou les fait jouir… Ecouter les hommes dans la France entière, tendre un micro à cinq générations de garçons, c’est le formidable projet de la philosophe et féministe Camille Froidevaux-Metterie (auteure du « Corps des femmes, la bataille de l’intime », éd. Philosophie Magazine) et de son mari, le réalisateur Laurent Metterie. Tous les deux, ils ont commencé une vaste enquête filmée auprès des Français, parce que les sujets procréation, sexualité, famille, travail, genre ou stéréotypes… ne concernent évidemment pas seulement les femmes ! En toile de fond, cette interrogation lancinante : en libérant les femmes, le féminisme a-t-il aussi changé les hommes ? Oui, non, pourquoi, comment ? Le résultat, ce sera un long métrage-documentaire, « Les Mâles du siècle », pour lequel ce couple moderne et créatif, dopé par une belle énergie communicative, cherche des sous :...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi