Pour lutter contre les abandons d'animaux, un "certificat d'engagement" devient obligatoire

Unsplash
Unsplash

La SPA nous prévenait dès le mois de mai dernier : les abandons d'animaux seront encore en hausse cet été. En outre, la Société Protectrice des Animaux avait observé une baisse de 4% des adoptions d'animaux sur les quatre premiers mois de l'année par rapport à 2021, sur tout le territoire hexagonal.

"Les personnes vont dire qu'elles n'ont pas les moyens de subvenir aux besoins de leur animal, soit pour des frais vétérinaires ponctuels parce que l'animal a eu un accident, soit à cause d'un changement de situation, comme une perte d'emploi", déplorait alors Ninon Rueff, responsable d'un refuge dans les Yvelines.

Mais comment lutter contre ce fléau ? Simple : en imposant un "certificat d'engagement et de connaissance", selon le ministère de l'Agriculture. Qu'est-ce que c'est ?

Une solution efficace ?

Dons et adoptions "onéreuses" d'animaux seront désormais régulés selon ledit certificat. En soit, un document à acquérir juste avant l'acquisition dudit animal, et détaillant aussi bien les besoins de l'animal concerné que les obligations de celui ou celle qui adopte. C'est un document qui nécessite la signature d'une personne titulaire de l'Attestation de Connaissances pour les Animaux de Compagnie d'Espèces Domestiques et vise à sensibiliser et à responsabiliser. De fait, les obligations relatives au bon traitement de l'animal y seront précisées.

Un juste rappel à l'ordre donc. Comme le rappelle le magazine Elle, ce décret effectif est...

Lire la suite


À lire aussi

Comment l'aviron aide les femmes à lutter contre le cancer du sein
Une nouvelle campagne de communication pour lutter contre les violences faites aux femmes
Elisabeth Moreno veut s'inspirer de l'Espagne pour lutter contre les violences conjugales

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles