Comment lutter contre le coup de blues de la rentrée ?

Christina Morillo

Fini le soleil et la détente… retour au boulot. Celles et ceux qui connaissent déjà la déprime du dimanche soir à l’idée de retourner au travail le lundi matin pourraient bien vivre assez difficilement la rentrée de septembre. Si les vacances ont pu permettre à certains de se couper de leur quotidien et souffler un bon coup, le retour à la routine métro-boulot-dodo a de quoi rendre un peu morose. Alors pour mieux vivre cette rentrée de septembre, et toutes celles à l’avenir, il y a des petits mécanismes à mettre en place pour se remonter le moral. Pour éviter de brusquer notre organisme, il est important de se remettre petit à petit dans le rythme, et cela passe par le réveil. Quelques jours avant la reprise, on peut troquer la grasse matinée sans réveil contre une alarme programmée un peu plus tôt jusqu’à progressivement réussir à se réveiller à l’heure de partir au travail sans être fatigué·e.

Afin de mieux vivre le retour à la routine, on peut également changer nos habitudes régulièrement, conseille Sabine Grégoire, psychologue du travail, à Europe 1. L’experte préconise notamment de modifier notre itinéraire pour aller au travail, afin de nous offrir une forme "d’ouverture", comme en vacances, pour "se ressourcer" avant de travailler. Et pour se "récompenser" de cette rentrée, la psychologue propose de mettre en place un rituel tel qu’un soin, une nouvelle paire de chaussures ou une coupe de cheveux.

Outre le principe de récompense, le site Kool conseille une autre manière (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Quelles sont les quatre années de votre vie où vous serez le plus heureux ? Une étude répond
"J’ai dû lever les yeux vers d'autres femmes noires" : Willow Smith se confie sur l'acceptation de soi
Voici ce que votre photo de profil révèle vraiment de votre personnalité
Un traitement contre l'hyperphagie boulimique pourrait voir le jour, selon la science
House of the Dragon : qu'est-ce que le trouble du "skin picking" dont souffre l'un des personnages ?