Comment lutter contre le harcèlement sexuel dans les lieux publics?

Julia Dion
·2 min de lecture

L’Oréal Paris a créé Stand Up, un programme mondial de sensibilisation et de formation contre le harcèlement sexuel dans les lieux publics, déployé en France avec la Fondation des Femmes. Jamel Boutiba, directeur général L’Oréal Paris en France, nous explique cette initiative.

ELLE. En quoi consiste le programme Stand Up ?

Jamel Boutiba. En 2018, nous avons demandé à Ipsos d’interroger plusieurs milliers de femmes dans huit pays sur les causes les plus urgentes à défendre dans leur quotidien. Or le harcèlement sexuel dans les lieux publics est apparu comme un problème majeur. En France, 81 % des femmes ont déclaré en avoir été victimes. Après deux ans de travail, nous avons créé Stand Up pour former le plus grand nombre à réagir, qu’on soit témoin ou victime. La formation se base sur la méthodologie des « 5 D » (distraire, déléguer, documenter, diriger, dialoguer), mise au point par l’ONG américaine Hollaback !, des gestes simples et efficaces à la portée de tous.

ELLE. Quel impact ce programme a-t-il eu ?

Jamel Boutiba. En interne, il a redonné du sens aux équipes, qui partagent la fierté d’appartenir à notre entreprise. À l’extérieur, grâce au soutien de nombreux partenaires, nous avons sensibilisé des millions de Français. Environ 64 700 personnes ont été formées, dont 25 000 en France. Nous souhaitons qu’entreprises et institutions s’engagent aussi afin que cette mobilisation mette fin à ces comportements inacceptables et trop fréquents.

ELLE. Un conseil pour les femmes qui nous lisent afin de s’engager dans leur travail ?

Jamel Boutiba. Il faut choisir une cause en fonction de ses expériences, de ses convictions et de ses envies, c’est finalement un choix très personnel. On a la chance...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi