LVMH : Bernard Arnault achète des actions à tour de bras, le plus bas en Bourse derrière nous ?

LVMH a déçu de nombreux actionnaires ces derniers mois. A la Bourse de Paris, le n°1 du CAC 40, qui a cédé récemment au laboratoire danois Novo Nordisk sa couronne de première valeur européenne (LVMH ne vaut plus “que” 373 milliards d’euros en Bourse, contre 406 milliards pour le poids lourd de la santé), a vu son cours plonger de 20% par rapport au record historique de 905 euros inscrit au printemps. Une chute qui s’est accélérée de façon spectaculaire du 30 août au 7 septembre, sur fond de regains de craintes sur le marché chinois (la clientèle de l’Empire du milieu génère en effet 29% des ventes de LVMH) et de propos peu engageants du concurrent suisse Richemont pour les perspectives du secteur. Le propriétaire de la célèbre marque Cartier a en effet évoqué des pressions négatives sur les ventes d'articles de luxe en Europe, alors même que la croissance du secteur connaît des ratés aux Etats-Unis et que les perspectives en Chine interrogent.

Reste que Bernard Arnault, le fondateur de LVMH, n’a pas hésité à “profiter” de la faiblesse du cours de Bourse depuis la publication de comptes semestriels décevants fin juillet pour acheter massivement des actions, à hauteur de 215 millions d’euros, via ses véhicules d’investissement Financière Agache et Christian Dior (holding de LVMH cotée à la Bourse de Paris), rapporte Bloomberg. En général, les achats d’”insiders” constituent une marque de confiance sur les perspectives d’une société cotée. Et il est vrai que si les perspectives de (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite