Lycéens interpellés à Mantes-la-Jolie en 2018 : une enquête ouverte pour "torture"

Irène Ahmadi
(capture d'écran de la vidéo)

La vidéo de lycéens interpellés par les forces de l’ordre et forcés de s’agenouiller à Mantes-la-Jolie (Yvelines), le 6 décembre 2018, avait suscité une vague d’indignations en raison de ses images choquantes. L’ouverture d’une enquête pour "torture par personne dépositaire de l'autorité publique" intervient six mois après la plainte d’un lycéen présent lors de ce blocus.

Le 6 décembre 2018, des forces de l’ordre avaient contraint près de 150 jeunes à se mettre à genoux, tête baissée. Sur la vidéo, publiée sur les réseaux sociaux, on entend le commentaire suivant : "Voilà une classe qui se tient sage", en référence aux lycéens, alignés, surveillés par les forces de l’ordre armées. La majeure partie d'entre eux, âgés de 12 à 21 ans, ont été relâchés après avoir été placés en garde à vue. Les Inrocks avaient recueilli le témoignage de deux d'entre eux.

>> A lire aussi : Violences policières : un an aprè

Lire la suite sur lesinrocks.com