Lydia, l’appli qui vaut de l’or

·2 min de lecture

Antoine Porte et Cyril Chiche transforment votre Smartphone en car te de paiement. Leur start-up fait un malheur auprès des jeunes… et séduit hors de nos frontières.

L’expression « Je te fais un Lydia ! », entendez : « Je te rembourse via mon portable », est devenue monnaie courante. En moins de dix ans, l’application s’est imposée dans les habitudes des consommateurs. Recevoir, dépenser et gérer l’argent plus simplement, sans avoir à quitter sa banque, voilà comment l’entreprise française a su fidéliser 4,5 millions d’utilisateurs dans l’Hexagone… mais aussi en Europe.

Lire aussi: Station F : au coeur de la start-up nation

Derrière ce succès, un duo d’entrepreneurs aux compétences complémentaires : Cyril Chiche, diplômé d’une école de commerce ayant bâti sa carrière dans les systèmes informatiques des start-up, et Antoine Porte, jeune diplômé en gestion et management des projets technologiques. Une association qui au départ doit tout au hasard : « Cyril m’a contacté en 2011 via le site Les Amis de l’apéro que j’avais élaboré comme projet de fi n d’études. Je référençais les meilleurs bars en France et cela permettait aussi de créer et d’organiser des apéros. En parallèle, je travaillais sur la partie technique chez My Little Paris », raconte Antoine Porte.

Lire aussi:Business angel : Marc Ménasé fait grandir les start-up

« Je trouvais son site très bien fait, explique Cyril Chiche. Pendant six mois nous avons étudié la faisabilité du projet de paiement mobile dans un bureau sous-loué en sous-sol. Puis, durant un an, nous avons expérimenté sur le terrain avec l’appli Drink’s on Me qui permettait de payer avec un Smartphone dans une trentaine de bars. Nous voulions apporter une solution simple et efficace aux clients et aux commerçants. Une réussite ! Nous avons donc élargi le principe au marché bio du boulevard Raspail à Paris avant de lancer officiellement Lydia en juillet(...)


Lire la suite sur Paris Match