Lymphome à cellules du manteau : ce traitement améliore la survie sans progression selon une étude

Le lymphome à cellules du manteau (LCM) est un cancer agressif dont on ne parle pas souvent et pourtant, il serait en moyenne responsable de 200 000 cas chaque année dans le monde dont environ 600 dans l’Hexagone. Cette forme de cancer représente 2 à 10 % des lymphomes (cancer du système lymphatique). Il touche principalement les hommes (à hauteur de 76 % en 2018) et les personnes âgées de plus de 65 ans. Le LCM est une forme de lymphome non-Hodgkinien (LNH) qui touche les lymphocytes B dans une région du ganglion lymphatique que l’on nomme “zone du manteau”.

L’étude nommée SHINE, présentée par l'Institut Curie à l'American Society of Clinical Oncology (ASCO) le 3 juin dernier, révèle un nouveau traitement pour les personnes atteintes de lymphome à cellules du manteau : une thérapie ciblée (un inhibiteur de la Bruton tyrosine kinase) associée avec une immuno-chimiothérapie. Cette découverte, coordonnée au niveau français par le Pr Steven Le Gouill, “laisse entrevoir un changement de pratique clinique au niveau international”. Selon cet hématologue et directeur de l‘Ensemble hospitalier de l’Institut Curie, les résultats "révèlent un bénéfice très net pour les patients".

Les chercheurs ont rassemblé, pour cette étude, 523 patients âgés de 65 ans ou plus et atteints d’un lymphome à cellules du manteau. Ces derniers ont été divisés en deux groupes aléatoires ; les 261 patients du premier groupe ont reçu le nouveau traitement associant thérapie ciblée et immuno-chimiothérapie alors (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles