Une mâchoire imprimée en 3D vient d'être greffée (et c'est inédit)

![CDATA[Shutterstock / Six Dun]]

Les cancers de la tête et du cou sont au 5ème rang des cancers les courants en France. Ils nécessitent parfois une chirurgie de la mâchoire, qui consiste à en retirer une partie. Jusqu'à présent, les techniques de reconstruction avaient de nombreux défauts, mais une nouvelle approche inédite, développée par l'Institut néerlandais du cancer change la donne, comme l'explique Eurekalert.

Quand on retire la mandibule (partie de la mâchoire inférieure), dans les cas de cancers ORL, le patient est reconstruit grâce à des greffes osseuses et des plaques métalliques. Mais cette option n'est pas parfaite et présente des effets secondaires lourds : notamment un risque d'échec avec des plaques qui ne tiennent pas dans la durée.

Une prothèse sur-mesure en titane

Depuis quatre ans, des chercheurs néerlandais réfléchissent à un moyen qui éviterait de passer par la greffe osseuse, qui nécessite de rétablir la connexion sanguine et qui est, de fait, complexe. Ils ont mis au point un système de prothèse sur-mesure, via imprimante 3D, développée par Mobius 3D Technologies, qui reproduit avec du titane la mandibule retirée à la perfection. Elle pèse le même poids que l'os retiré et a l'avantage d'être bien lus esthétique pour le patient greffé.

Pour la première fois, ils ont réussi à l'implanter chez un sujet. Ils estiment que cette technique pourrait servir pour greffer d'autres parties de la tête, et que l'option pourrait être disponible sur le marché (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Insolite : des chercheurs ressuscitent les organes d'un cochon après sa mort
Marcher deux à cinq minutes après le repas réduirait le risque de diabète
Variole du singe : transmission, incubation, symptômes, plus de 2600 cas
Insolation : symptômes, que faire, durée
Méningite : pourquoi plus de 56 000 jeunes et enfants sont appelés à se faire vacciner ?