"Ma mère me cachait dans les salles de cinéma" : Claude Lelouch raconte son enfance sous l’Occupation

VANSTEENKISTE STEPHANE / BESTIMAGE

À 85 ans, Claude Lelouch a réalisé 50 films ! Si le réalisateur ayant filmé les obsèques de Johnny Hallyday a une belle carrière derrière lui, il a vécu une enfance difficile. Samedi 5 novembre 2022, dans les colonnes du Journal du dimanche, il s’est en effet souvenu : "Pendant la Seconde Guerre mondiale, mon père a très vite compris qu’on allait faire des misères aux Juifs. Né à Alger, il a voulu retourner dans son pays d’origine en 1941. Un an plus tard, ma mère a désiré revenir en France pour assister à l’accouchement de sa sœur à Nice. Elle a eu l’idée de m’emmener. On a pris le bateau pour Marseille, à notre arrivée, l’armée américaine a débarqué en Afrique du Nord. On ne pouvait plus rentrer !" Au cours de cet entretien, Claude Lelouch a révélé que sa mère était partie avec "de l’argent et des vêtements pour trois jours". Alors, ils ont passé toute l’Occupation à changer d’hébergement. En toute transparence, le compagnon de Valérie Perrin a ajouté : "J’étais un petit môme capricieux, infernal, qui ne tenait pas en place, usant pour l’entourage ! Alors ma mère me cachait dans les salles de cinéma, le seul lieu où j’étais calme, elle me confiait à des ouvreuses contre un pourboire."

Enfant, le réalisateur a été fasciné par le cinéma et la réalisation de films. "Le cinéma, c’est le grand amour de ma vie, le seul à qui je n’ai pas fait d’infidélité ! Chaque long-métrage a été thérapeutique, car il a fonctionné comme une psychanalyse", a-t-il glissé au cours de cette interview. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite